Je renaîtrai de vos cendres – Elisabeth Brami

Image

Résumé : Shosha est en Terminale.
Voici son journal et plus encore.
Shosha se sent comme un volcan
Prêt à cracher à tout moment
Ses laves brûlantes.
Depuis qu’elle est née,
C’est plus fort qu’elle,
Tout l’écœure et l’enrage.
Que comprendre de ce feu intérieur ?
Comment faire le choix de la vie,
Et surtout en cette année 
Ou l’Histoire la rattrape ?

Mon avis : Alors mon avis sur ce livre est plutôt partagé.

Pour ce qui est du positif / de ce que j’ai aimé :
   Pour commencer, le livre est plutôt riche en contenu : il y a une ou deux (voir plus) citations sur des auteurs variés, et ça j’ai beaucoup apprécié.

   Après, à chaque fin de chapitre, il y a un poème écrit pas Shoshan. Il y en a de très jolis (à mon goût) et d’autres forcément un peu moins bien, mais dans l’ensemble, c’est pas mal. Ca m’a rappelé un autre livre dans lequel on retrouvait en fin de chapitre des textes écrits par l’héroïne : Le ciel est partout.

   Et pour finir avec le positif, l’histoire, au début, était plutôt bien. Le livre se lisait vite et facilement, sans prises de tête. Jusqu’à l’arrivé d’un sujet particulier…

Pour ce qui est du négatif / de ce que je n’ai pas aimé :


   Tout d’abord, le caractère du personnage. Oui, c’est surement quelqu’un avec qui je ne m’entendrais pas du tout…

   Je n’ai pas aimé, mais alors pas du tout, le style d’écriture. J’ai trouvé que c’était pas très appliqué pour une élève de terminal L, je me suis même demandé si elle oserait écrire comme ça en rédaction… Il y a des tirets de partout, il manque des négations…

   Ensuite, comme je l’ai dit plus haut, j’étais plutôt bien partie avec l’histoire jusqu’à ce qu’apparaisse la guerre. Là, j’ai crié au secours. Tout comme Shosha, je suis touchée par la guerre, mais j’en peux plus. Chaque année depuis mon CM1 on repart dans ces horreurs, et ce n’est vraiment pas un sujet que j’ai envie de retrouvé dans mes lectures personnelles. L’histoire m’a d’ailleurs fait penser à un autre livre que j’ai lu il n’y a pas si longtemps : Sobibor, que j’avais détesté. Un secret de famille qui remonte à la guerre, une petite fille qui en souffre à sa manière et qui cherche à découvrir la vérité… Vraiment pas le genre de livre que j’aime.

   Pour conclure : Ce n’est pas une lecture que je placerai en « coup de gueule », parce que je suis tout de même allé facilement au bout et que je n’ai pas entièrement détesté. Mais ce n’est pas un livre que je relirai, ça c’est sûr. Quand à vous le conseiller ou pas, je ne dirai rien : tout dépend de ce que vous attendez du livre… Après tout, on a tous des goûts et des besoins différents !

Publicités

2 réflexions sur “Je renaîtrai de vos cendres – Elisabeth Brami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s