L’herbe bleu – Inconnue

Image

Résumé: « Elle a quinze ans lorsqu’elle découvre la grogue à son insu. Malgré des sensations extraordinaires, elle est effrayée et se promet de ne plus y toucher. Mais bientôt, le désir incontrôlable de continuer la rattrape. L’adolescente sombre alors dans l’enfer de la dépendance, et sa vie n’est plus qu’angoisse et détresse.
Ce journal est le témoignage d’un inévitable engrenage. Un texte poignant qui ne laisse pas indifférent. »

Mon avis: Après avoir écris un premier avis, je me suis un peu renseigné sur le livre, comme je le fais après chaque lecture, et j’ai appris que ce témoignage n’en était en fait pas un. Ca ne m’a d’ailleurs pas étonné. En réalité, c’est une fiction publiée anonymement en 1971 sous forme d’un journal intime, pour que les gens soient plus « touchés », écrit par  Beatrice Sparks, une psychologue. Tout d’abord, on ne s’identifie pas au personnage. J’ai le même âge qu’elle, mais je n’arrive pas à la comprendre. On est toujours dans les deux extrême: elle adore sa mère, puis elle la déteste. La drogue c’est magique, puis c’est ignoble. De plus, c’est une jeune fille qui ne connaît pas de périodes de manque, alors qu’elle aurait du en avoir plusieurs, étant donné qu’elle prend de la drogue puis qu’elle arrête et ainsi de suite. On comprend vite que ce témoignage a été écrit par quelqu’un qui ne connaissait pas, ou plutôt qui n’avait pas vécu dans le monde de la drogue. Ensuite, cette jeune fille a des parents, mais alors qu’est ce qu’ils font ??? Ca ne dérange personne que leur fille de quinze ans parte vivre sa vie avec une adolescente d’un an de plus qu’elle seulement ! Ils ne s’inquiètent pas du tout pour leur fille alors qu’ils savent qu’elle se drogue, et j’ai trouvé ça scandaleux. Enfin, la fin m’a vraiment déplu, dans le sens ou on ne comprend pas ce qui se passe… Vous me comprendrez si vous le lisez 😉

Citation: « Personne au monde sauf un camé ne peut savoir ce qu’est le contraire parfait de la dépression. »
« Derrière cette belle figure défoncée, il n’y a que des cendres et elle est plantée là comme une connasse qui ne peut rien faire. »
« C’est peut-être une chance que j’ai tant souffert, parce que ça me permet d’être plus compréhensive et plus indulgente envers le reste de l’humanité.« 

Publicités

Une réflexion sur “L’herbe bleu – Inconnue

  1. Oh j’en avais entendu parlé, un ami me l’avait recommandé et je comptais lui « emprunter » (sachant qu’il y aie beaucoup de chance qu’il ne le recupère jamais). Attention, préviens que cet article est spoiler! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s