Le ciel est partout – Jandy Nelson

Image

Résumé: Un amour brûlant,
une perte dévastatrice,
Lennie lutte pour trouver sa propre mélodie.
Alors que Bailey, sa soeur, sa meilleur amie,
vient de mourir, comment continuer ?
A-t-elle le droit de plaire, elle aussi ? De désirer Toby ?
D’être heureuse sans Bailey ?
Et comment ose-t-on rire encore ?
Parfois, il faut tout perdre pour se retrouver…

Un hymne à l’amour, à la vie,
à la musique et à l’écriture ! 

Mon avis: La première fois que j’ai lu ce livre, ça a tout de suite été le coup de coeur… Et pour une deuxième fois aussi ! Le livre m’a autant transporté que la première fois, d’ailleurs je ne m’en souvenais plus trop, donc je suis de nouveau rentrée dans le suspens de Toby ou Joe ?
Dans cette histoire, nous suivons Lennie, une jeune fille de 17 ans qui chercher à faire le deuil de sa soeur, Bailey… Mais pas que. Nous vivons avec aussi Lennie son histoire d’amour avec Joe Fontaine, et son désir pour Toby, le petit ami de Bailey. A travers cette période difficile de deuil, Lennie va se poser énormément de questions comme par exemple « Ai-je le droit d’être heureuse sans ma soeur ? » auxquelles elle va répondre, petit à petit, avec l’aide de Manou (sa grand-mère), Big (son oncle), Sarah (sa meilleur amie), Toby et Joe… Une histoire d’amour, de deuil, de musique… A ne pas manquer !

A travers ce livre, l’auteur arrive très bien à nous mettre à la place de Lennie, ce qui nous fait nous poser les même questions qu’elle, à se mettre dans sa situation et à se dire « Et moi, qu’est-ce que je ferais ? » Les personnages sont tous très attachants: Lennie, c’est à travers elle que nous vivons l’histoire, Manou, qui, nous l’apprenons avec Len, a en réalité perdue deux filles, Big, le tonton dragueur aux experiences folles, Toby, qui a perdue sa futur femme ainsi que son futur bébé, et Joe, qui a eu une dernière relation amoureuse désastreuse…
Le style d’écriture est vraiment bien, j’adore ! C’est d’ailleurs quelque chose d’important pour comprendre le caractère de Lennie. Il y a des expressions rigolotes comme par exemple: « Nos langues sont tombées dingues amoureuses l’une de l’autre, se sont mariées et envolées pour Paris« , , et on est toujours dans l’action. Pas de tonnes de descriptions (Ouf !) et tout ce qui rend un récit ennuyeux.
Donc comme je le disais, un coup de coeur (encore) pour moi sur ce livre.

Citations: « Et si la musique était ce qui s’échappe du coeur lorsqu’il se brise ? » ; « Pendant un moment, serrée dans ses bras, si proche de son coeur, j’écoute le vent se lever et je me dis qu’il pourrait nous soulever de terre et nous  emporter avec lui. » ;   » Parfois, il faut s’armer de courage pour franchir les épreuves seules, à sa manière. »
Et d’autres dans mon Carnet de Citation ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s