Madame Bovary – Flaubert

Image

 

Résumé: Fait divers en Normandie: une fille d’agriculteur rêveuse épouse un médecin décevant, s’ennuie à la campagne, prend des amants, s’endette et se donne la mort. Flaubert relève le défi de ce sujet banal. Madame Bovary ne dit pas seulement le malaise de toutes les femmes insatisfaites, de la « mal mariée » du XIXe siècle aux « Desperate houssexives » des feuilletons Américains du XXe siècle. Ce roman transforme en chef-d’oeuvre l’une des plus grande tristesses humaines : Celle de manquer sa vie.

Mon avis: C’est un livre que j’ai lu en deux mois, manque de temps… C’est une jolie histoire, quelque peu triste, mais au fil des pages, Emma m’agaçait de plus en plus. On devine une très jolie femme, mais aussi quelqu’un d’invivable, d’égoïste… Ca m’a beaucoup déçue, car sans ça ce livre aurait pu être un coup de coeur, ou au moins une bonne lecture… Je suis malgré tout contente de l’avoir lu, il ne traînait pas dans ma PAL depuis longtemps, mais je voulais le lire depuis un moment déjà. Au final, je suis un peu mitigé entre « J’aime » et « J’aime pas ». C’est vrai que je ne le relirai surement pas, mais je n’ai pas l’impression non plus d’avoir perdu mon temps sur ce livre, agréable à lire.  

Citation: « Chaque sourire cachait un bâillement d’ennui, chaque joie une malédiction, tout plaisir son dégoût  et les meilleurs baisers ne vous laissaient sur les lèvres qu’une irrésistible envie d’une volupté plus haute. » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s