Novecento: pianiste – Alessandro Baricco

Image

Résumé: Né lors d’une traversée, Novecento, à trente ans, n’a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l’Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur les quatre-vingts-huit touches noires et blanches d’un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n’appartient qu’à lui: la musique de l’océan dont l’écho se répand dans tous les ports. Sous la forme d’un monologue poétique, Baricco allie l’enchantement de la fable aux métaphores vertigineuses.

Mon avis: J’ai lu… Nan, j’ai dévoré ce livre en une heure seulement. Il est court, très bien écrit, si bien que les pages se tournent sans qu’on s’en rende compte. Novecento, c’est donc un homme né sur un bateau et abandonné dessus. Du coup, il est recueilli par un homme de l’équipage, et va finalement rester sur le bateau, durant trente ans. A l’âge de huit ans, il se découvre une passion pour le piano, passion qui ne le quittera pas, et qui fera de lui le meilleur.
Comme je l’ai déjà dit, ce livre est très simple mais très agréable à lire. Il est écrit d’une manière très particulière tout de même, puisque c’est en fait une pièce de théâtre sous forme de monologue… Et oui ! Cela semble bizarre, j’avoue que ça m’a dérangé les premières pages, mais une fois dans l’histoire… On en oublie cette bizarrerie. Le fait que ce soit fait ainsi permet de se mettre à la place de quelqu’un à qui on raconte une histoire: celle de Novecento, et au final, ça rend l’histoire encore plus prenante.
Tout au long du texte, des réfléxions très intéressantes sur la musiques, la danse, la vie. Les personnages sont vraiment très attachants, et l’amitié entre Novecento et son ami trompettiste est très touchante.
Enfin bon, j’ai adoré ce livre, et je vous le recomande vivement. C’est d’ailleurs un coup de coeur pour moi.

Citation: « On jouait pour les faire danser, parce que quand si tu danses, tu ne meurs pas. » ; « Regarde-le, celui qui est à la trompette: il joue, et pendant ce temps, il pleure. »

challenge un jour un récit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s