Gossip Girl T1 – Cecily Von Ziegesar

Image

 

Résumé: Bienvenue dans l’Upper East Side, le quartier chic de New York, où vivent Olivia et ses amis. Ils sont jeunes, ils sont riches, ils sont beaux, ils ont un penchant immodéré pour l’alcool, la fête, la cigarette… et les grossièretés. Ils fréquentent les écoles privées les plus prestigieuses de NY dans l’objectif d’intégrer Yale ou Harvard et de faire les plus beaux mariages, rien que ça… Bienvenue dans un monde de jalousie, d’envie et de trahison où se nouent et se dénouent les amours et les amitiés – le tout sous 1’oeil de lynx et la langue de p… de la mystérieuse Gossip Girl qui voit tout, entend tout et relate tout sur Internet dans une rubrique où elle n’hésite pas à déformer à l’envi les aventures et mésaventures de ses copains . Plat de résistance : le retour du pensionnat de la sublime Serena après un an d’absence : elle est la fille que tous les garçons désirent et que toutes les filles désirent être. Le petit monde d’Olivia, son ex-meilleure amie, et de ses inséparables copines langues de vipère, risque fort d’être chamboulé. Olivia n’aura plus la vedette, elle ne sera plus la plus belle, la plus convoitée. Et si, en plus, Serena avait les meilleures notes, se mettait tous leurs profs dans la poche et, pire, lui piquait Nate, son petit ami si sexy ? Un vent de folie va souffler sur le monde de scandale et de commérages de ces pauvres petites filles riches !

Mon avis: J’ai tout simplement adoré. D’accord, ce n’est pas tellement mon genre de ne pas aimer du chick-list… Surtout lorsque l’histoire se passe autour de riches et jeunes Américains. 

Malgré les avis que j’ai pu lire sur ce livre, j’ai accroché avec tous les personnages, excepté Chuck, que je ne définirai pas pour ne pas être vulgaire. J’ai particulièrement apprécié Jenny, tout simplement parce que je me suis très facilement identifié à elle… Après, Serena. Alors oui, elle a fait quelque chose de pas très bien (celles qui l’ont lu me comprennent), mais je trouve que la qualifier elle de garce est un peu… Fort. Parce que malgré tout, c’est Olivia qui, dès son retour, sans être au courant de cette chose, s’est comportée en garce avec elle. Mais c’est bien sur un avis subjectif ;).
Sinon, bon bah… Ce n’est pas compliqué, ça ne prend pas la tête, ça se lit très facilement et très rapidement… J’ai vraiment passé du bon temps avec ce livre, et il me tarde de lire les autres tomes, ainsi que de voir la série (Et oui, après la fin de Desperate Houssewives… ^^’). Je ne développerai pas forcément plus, tout simplement parce qu’il n’y a pas grand-chose à développer dans de la chick-list…
Pour résumé et conclure, ce fut une agréable lecture, que je regrette de ne pas avoir lu plus tôt. Mais ce n’est pas un coup de cœur, il manquait un peu de drame à mon gout… 😉

Citation: « Tant que vous sauviez les apparences, tout allait bien.« 

En route pour l’avenir – Sarah Dessen

Image

 

Résumé: Auden est une adolescente parfaite: brillante, jolie, mature, elle a tout pour faire le bonheur de sa famille. Mais sous ces apparences se cache une jeune fille perdue, mal dans sa peau et déboussolée par le divorce de ses parents. Décidée à noyer sa vie dans ses lectures, Auden en oublie de vivre. Jusqu’au jour où elle rencontre Eliot, un jeune homme qui partage sa solitude et ses insomnies.

Mon avis: Malgré le temps incroyable que j’ai mis à lire ce livre (+ de 2 semaines !), je suis dès les premières lignes rentrée dans l’histoire. Ce n’est donc pas parce que je n’aimais pas que je ne suis pas allé plus vite dans ma lecture, mais par pure manque de temps. De plus, les chapitres sont plutôt longs (environ 30 pages chacun), du coup après une journée de cours et autour de deux heures d’activités… L’énergie n’est plus là. Mais je m’égare. Je retourne donc au livre. 
Premièrement, les personnages. Alors… Je les ai soit adorés, soit détestés. Par exemple, je me suis très facilement attaché à Auden, Eliot et Maggie, alors que j’ai carrément détesté les parents d’Auden. Ils ont tous des caractères très spéciaux… 
Ensuite, la narration. Alors sur ce point là, j’ai été un peu déçue… J’ai trouvé que ce livre était plus… enfantin que dans le premier ouvrage de Sarah Dessen que j’ai lu. J’ai trouvé les styles de narration totalement différents, au point de ne pas reconnaître l’auteur. Par contre, on retrouve beaucoup de particularité de ces personnages que dans ceux de Cette chanson-là. Une jeune fille qui est dans « le bon chemin », qui à ses « bonnes » habitudes, et qui rencontre un garçon totalement différent, qui va bousculer son univers de départ. Cette phrase résume bien, je trouve, ces deux livres. 
Ce qui m’amène à une petite déception… Le fin du livre, qui est totalement attendue. Alors je ne dis pas que je n’ai pas aimé la lire, au contraire. Seulement, il m’a manqué un petit plus, une petite chute, ou quelque chose d’inattendu. 
Et un petit dernier point: j’aurais vraiment aimé en savoir plus sur Eliot… Comprendrons ceux qui l’ont lu 😉

Pour résumé, j’ai beaucoup aimé ce livre, mais il ne sera pas un coup de coeur pour quelques raisons: la narration un peu enfantine, le manque d’expression de sentiments, la fin trop attendue, et parce que j’aurai aimé en savoir plus sur Eliot. Mais c’est tout de même une lecture que je ne regrette pas, et qui ne me décourage pas de cette auteur.

Lettre à mon ravisseur – Lucy Christopher

Image

 

Résumé: Ca s’est passé comme ça. J’ai été volée dans un aéroport. Enlevée à tout ce que je connaissais, tout ce qui était ma vie. Parachutée dans le sable et la chaleur. Tu me voulais pour longtemps. Et tu voulais que je t’aime. Ceci est mon histoire. Une histoire de survie. Une lettre de nulle part.

Mon avis: Lettre à mon ravisseur, c’est l’histoire de Gemma, jeune fille de 16 ans qui s’est fait kidnapper dans un aéroport, puis emmené dans le désert. C’est toute ses pensées, tout ses ressentis… 

Alors comment dire… Et bien, ce livre est pour moi un vrai coup de coeur. Les deux personnages principaux sont tous les deux très attachants (et oui, même le ravisseur !), et l’histoire passionnante. Moi qui avait peur de tomber dans quelque chose de policier ou de ce genre, ce n’est pas du tout le cas. On suit donc les pensées de Gemma, qui apprend à connaître le désert et Ty, son ravisseur… Elle apprend à vivre autrement. 

Le style d’écriture est magnifique, facile à lire… Sans prise de tête. Tout au long de cette lettre, nous apprenons, avec Gemma, à connaître ce ravisseur, et à l’apprécier. Le fait que Gemma, tout au long de sa lettre, le tutoie le rend moins effrayant. L’histoire n’est pas longue et ennuyeuse, il se passe toujours quelque chose, ce qui rend livre encore mieux. Les dernières pages se lisent encore plus rapidement, car c’est là que l’on saura ce qui se passera pour Gem et Ty, mais aussi parce que l’on comprend d’où vient la lettre, et que les sentiments y sont plus détaillés. 

Je le redis, ce livre est pour moi un coup de coeur. J’ai vraiment été agréablement surprise, et je vous le recommande fortement.

Cosmétique de l’ennemie – Amélie Nothomb

Image

 

Résumé: « Sans le vouloir, j’avais commis le crime parfait: personne ne m’avait vu venir, à part la victime. La preuve, c’est que je suis toujours en liberté. »
C’est dans le hall d’un aéroport que tout a commencé. Il savait que ce serait lui. La victime parfaite. Le coupable désigné d’avance.
Il lui a suffit de parler. Et d’attendre que le piège se referme. C’est dans le hall d’un aéroport que tout s’est terminé. De toute façon, le hasard n’existe pas.

Mon avis: Alors, c’est le premier livre d’Amélie Nothomb que je lis. J’en avais entendu beaucoup de bien… Et bah je ne suis pas déçue ! J’ai été vraiment transporté dans ce court livre. Pas de descriptions ou de blabla sans importance, elle va à l’essentiel. Du coup, tout se passe dans un dialogue, en quelques heures. L’auteur parvient à nous montrer les personnages comme elle l’entend. Les points de vu changent au fur et à mesure, le doute s’installe… Ceux qui l’ont lu me comprendront. J’ai trouvé dans ce livre plusieurs chutes… De bonnes chutes. Je ne développerai pas tellement plus, pour ne pas gâcher le plaisir aux futurs lecteurs de ce livre, mais je vous le conseil vraiment. Pour résumé, c’est une histoire intrigante, dans un style d’écriture fluide et très agréable, et très rapide à lire. Je ne suis pas loin du coup de coeur… Et je sais que je relirai prochainement un livre d’Amélie Nothomb.

 

Image

 

Image

 

J’ai lu ce livre dans le cadre de 2 challenges: « Un jour, un récit » et « Cold Winter« 

Il était une fois l’amour – Danielle Steel

Image

 

Résumé: Quand celui qu’on a aimé de toute son âme n’est plus, peut-on jamais retrouver le bonheur ? 
Daphné Fields a connu toue jeune, avec Jeff, son mari, et sa petite fille Aimée, un bonheur exeptionnel. Jeff et Aimée meurent dans un incendie.
Enceinte au moment du drame, elle va avoir la douleur de donner naissance à un enfant sourd. Dès lors, sa vie va être un long combat contre les épreuves et la détresse. Devenue une romancière connue, elle finira par retrouver le bonheur à l’ombre de ce qui restera pour elle un unique amour.

Mon avis: C’est un livre qui m’a beaucoup touché. La personnage principale, Daphné, à connu toutes les peines possible mais continue à vivre pour son fils. Encore une fois, l’écriture de Danielle Steel m’a transporté dans un monde de douleur et de souffrance, mais quelques fois dans un monde heureux. Car oui, le livre n’est pas que drame ! L’histoire commence à l’hôpital, et s’y finit: elle se déroule en une journée. Une journée de souvenirs, qui accentuent encore plus l’effet de chute. J’ai d’ailleurs préféré ce livre de Danielle Steel au premier que j’ai lu Couché de soleil à Saint-Tropez. C’est un livre que je vous conseille vivement si vous aimez les histoires d’amour ! 😉

Rebelles – Anna Gondbersen

Image

Résumé: Des filles rebelles dans des robes sublimes font la fête jusqu’à l’aube. Des garçons irrésistibles aux sourires machiavéliques ont des intentions suspectes. Mensonges, secrets et scandales. Nous sommes à Manhattan… En 1899

Mon avis: Alors mon avis sur ce livre sera plutôt court, puisque je l’ai fini il y a un bout de temps… C’est un livre que j’ai beaucoup aimé. L’histoire est quelque peu banale, mais la façon dont elle est racontée la rend vraiment bien. Nous avons le point de vu de tous les personnages principaux, du coup on connait tous les secrets, les mensonges et les vérités… Les personnages ont tous un caractère particulier, ce qui les rend ou attachants, ou détestables. Le livre commence par l’enterrement d’Elisabeth… Ce qui a (je trouve) un avantage, mais un gros inconvénient tout de même: L’avantage, c’est que ça nous plonge dans le livre, puisqu’on veut savoir comment elle en est arrivé « là ». L’inconvénient, c’est que très vite la fin est prévisible… Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce livre, mais ce n’est pas un coup de coeur car il m’a manqué un effet de chute.

Le tome 2 attend gentiment dans ma PAL, mais je le redoute un peu. Avec 4 tomes, je vous avoue avoir un peu peur que l’histoire parte dans tous les sens… On verra bien, peut-être que je me trompe ! 🙂 En tout cas, je suis fan des couvertures des 4 tomes (grand format) ^^’

Citation: « Tout ce qu’elle voulait, c’était vivre une dernière nuit avec lui avant que le destin ne leur brise le coeur. »

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune organisé par Myiuki22. Voici l’avis des autres lecteurs:

StellablogueuseCandyshyGrizeldaZara21Sokitty

Cette chanson-là – Sarah Dessen

Image

Résumé: « Rompre avant que l’autre ne le fasse, telle est la philosophie de Julie en matière de garçons. Alors pourquoi ne parvient-elle pas à appliquer sa devise avec Damien ? Il est brouillon, impulsif et, pire que tout, musicien comme son père. Ce père qu’elle n’a jamais connu et qui lui a écrit une chanson célèbre avant de disparaître: « This Lullaby », qu’elle écoute quand elle a le coeur serré. Julie serait-elle en train de découvrir ce dont parlent toutes les chansons d’amour ? »

Mon avis: J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge re-lecture, tout simplement parce que la première fois que je l’ai lu, c’était pour moi un coup de coeur. Malheureusement, ce n’est plus le cas aujourd’hui. J’ai plutôt bien aimé l’histoire, j’adore la personnalité de Julie et celle de Damien, le style d’écriture est génial… Mais il manque un petit quelque chose… ^^’ C’est malgré tout un re-lecture sympathique, que je vous conseille de lire si vous ne l’avez pas lu. Pour ma part, je pense lire très prochainement un autre livre de Sarah Dessen, parce que j’aime vraiment beaucoup son style d’écriture… 😉

Citations: « Je t’abandonnerai Mais cette chanson là Ne s’arrêtera jamais. » ; « L’amour ou le manque. Que préfère-t-on ? Prendre le risque de tomber amoureux, faute de mieux, ou rester en retrait, se retenir, protéger son coeur d’une poigne de fer ? » ; « Mais en refusant de jouer, on se condamne à ne jamais savoir. »

Tout le monde n’a pas le destin de Kate Middleton – Fred Ballard

ImageRésumé: « Capucine Guillon, rédactrice de questions pour jeux télévisés, maman solo de trois ados mal dégrossis, n’a pas vraiment le profil de la femme fatale épanouie ni de la businesswoman accomplie. Son irrésistible attrait pour tout ce qu’il faut éviter et son manque cruel de discernement la mettent dans des situations que certains qualifierait de pathétiques mais qu’elle assume avec beaucoup d’humour et une pointe d’inconscience. Sous la plume de Fred Ballard sa vie frise même l’époque burlesque !
Eclats de rire garantis. A lire de toute urgence ! »

Mon avis: Et bien… Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre. La première chose qu’il me vient à l’esprit, c’est que ce n’est pas de la grande littérature… C’est une écriture que j’ai trouvé vraiment lourde au début, mais à laquelle je me suis vite habitué par la suite, ce qui m’a permis de mieux rentrer dans l’histoire… L’auteur à choisit de transformer les passages qui pourraient être tragique en humour, le personnage à cette qualité de tout « bien prendre », et j’ai aussi eu du mal avec ça, dans le sens où j’ai plutôt l’habitude d’apprécier des lecture tristes. Malgré tout, j’ai fini par m’attacher au personnage de Capucine et au final, c’est pour moi une lecture très légère, rapide et plutôt sympathique malgré l’histoire un peu… Facile quoi 😉 
Malgré tout, si cette auteur ressort un livre, il y a des chances pour que je retente le coup. 

Petite note comme ça: Je ne sais pas vous, mais le livre que j’ai reçu à été imprimé à l’envers… De quoi ne pas passer inaperçue à la piscine ! 😛

Toi et moi à jamais – Ann Brashares

Image

Résumé: Riley, Alice et Paul. Les deux soeurs et l’ami d’enfance. Voici l’été de leurs retrouvailles. La côte  Est des Etats-Unis, les maisons de vacances, les plages de l’île qu’on connaît par coeur. Et pourtant tout à changé. Ils ont vingt ans. L’amitié se trouble. Entre Alice et Paul, une attirance nouvelle s’installe. C’est alors que la tragédie frappe et vient changer le cours du destin…

Mon avis: « Toi  et moi à jamais », c’est l’histoire de deux soeurs, Alice et Riley, mais aussi de Paul, l’ami d’enfance. L’ami qui va se découvrir des sentiments un peu plus fort que ce qu’il pensait envers Alice… Mais ces deux là ont du mal à assumer leurs sentiments mais vont malgré tout vivre une histoire d’amour quelque peu compliqué… Jusqu’à ce qu’un drame surgisse. Là, les choses vont prendre une autre tournure…

Avec la 4eme de couverture, on s’attend à une histoire d’amour entre Paul et Alice. Mais on ne sait pas comment ? Depuis quand ? Comment ça va se passer ? … Et c’est ça qui nous emballe. On trouve aussi dans ce livre une histoire d’amitié incroyable entre Paul et Riley.

Deux soeurs au caractère bien différents et un ami d’enfance qui, malgré tout leurs efforts et leurs promesses de jeunesse, ont beaucoup grandis et changés.

Une histoire d’amour, d’amitié, de famille… Un drame, une écriture légère et magnifique… Des ressentis exceptionnels…  Tout ce qu’il me fallait pour un coup de coeur ! 🙂

Citations: « En fait, elle n’avait jamais cessé de l’attendre. » ; « On préfère toujours ce que l’on connaît. » ; « Il se mettait en colère après elle pour des tats de raisons, alors qu’en réalité il ne lui reprochait qu’une seule chose: de lui avoir volé son coeur et de refuser de lui rendre. » ; « C’était un plaisir proche de la douleur, une sensation si intense qu’elle allait de l’agonie au bonheur suprême. » ; « Le plus frustrant avec les histoires d’amour, c’est qu’on ne peut pas les écrire tout seul. » ; « Il avait toujours su que, quand il laisserait enfin éclater son amour, ce serait avec la violence d’un volcan, détruisant tout sur son passage: l’amitié, la complicité, la tendresse. » ; « C’était un peu triste, comme ambition, de vouloir se fondre dans la masse plutôt que de se distinguer. » ;  » Malgré les dégâts en profondeur, les apparences avaient si peu changé. » ; « Sa colère s’était envolée, ne laissant derrière elle qu’un sentiment de honte. » ; « On pouvait décider de se fermer pour se protéger, mais dès qu’on s’ouvraient aux émotions, il n’y avait plus moyen de faire le tri. C’était le problème, quand on les laissait entrer, elles mettaient une belle pagaille. » ; « Les difficultés vous rendaient plus fortes, mais visiblement pas plus heureux.« 

Mémoire d’une nuit d’orage – Nancy Pickard

Image

Résumé: « Par une nuit d’orage, le destin d’une petite fille et de deux familles vole en éclats. Vingt-trois ans plus tard, les fantômes et les secrets du passé resurgissent…

Jody est sous le choc lorsqu’elle apprend que l’homme accusé du meurtre de ses parents est sorti de prison et revient en ville. Jody n’avait que trois ans lors de cette tragédie. Le fils de l’assassin, Collin, en avait sept. Depuis, lui et sa mère ont vécus en parias. Jusqu’à ce que Collin, devenu avocat, parvienne à faire libérer son père. Mais avec le retour de ce dernier, la ville entière va s’embraser, et les langues se délier…
Que s’est-il vraiment passé cette nuit-là ? Pourquoi n’a-t-on jamais retrouvé le corps de la mère de Jody ? Elle et Collin, ennemis héréditaires, pourront-ils refermer cette blessure qui a détruit leur vie ? »

Mon avis: C’est un livre qui, j’avoue, ne me tentait pas plus que ça au début, étant donné que c’était un policier et que je n’en suis pas spécialement fan… Mais quel erreur d’avoir pensé ça ! Ce livre est pour moi un véritable coup de coeur. La plupart des personnages sont attachants, d’autre carrément détestables et d’autres encore nous déçoivent… A travers la narration, nous suivons chacun d’eux vingt-trois ans plus tôt -lors de cette nuit d’orage qui a détruit ces deux familles- et dans le présent -lorsque l’homme accusé des meurtres est remis en liberté. L’histoire revient au présent après la découverte du corps du père de Jody, mais il nous manque des informations majeures qui nosu font nous poser des questions: que faisaient certains personnages au moment du meurtre ?
Ce roman cible avant tout deux familles : celle de Jody – les victimes – et celle de Collin – les coupables. Nous vivons certains moments en leur compagnie, et nous nous rendons compte du fait que deux familles soient réellement détruites par ce drame. Bien entendu, celle de Jody est dévastée par la tristesse et la colère… Mais celle de Collin est tout aussi affectée. Son père en prison pour meurtre, Collin devient détesté de ses amis et se retrouve seul. Plus personne n’adresse la parole à sa mère. La femme et l’enfant n’ont rien fait, mais se retrouvent du jour au lendemain sans personne à qui parler, sans personne sur qui compter.
Malgré le fait que ces familles sont censé se détester, c’est la grand-mère de Jody qui va essayer d’arranger les choses en parlant publiquement à cette pauvre femme, en essayant de faire comprendre aux autres qu’elle n’y est pour rien si son mari a fait ce qu’il a fait, et qu’il ne fallait pas l’en punir. Là vont se rencontrer Jody et Collin, présent dans le magasin lors de cet évènement. Sans connaître l’identité de l’autre, ils vont jouer et rire pour la première fois depuis longtemps ensemble. Plus tard, lorsqu’ils sauront, ils s’éviteront au lycée, mais continueront de penser l’un à l’autre… Jusqu’à se retrouver…
Un roman policier, mais pas que: c’est aussi une histoire pleine de sentiments… Nous voyons à quel point le père de Jody les aime, elle et sa mère, on voit comment chacun des hommes de la famille s’entaident, combien la grand-mère de Jody déborde d’affection pour chaque membre de sa famille…
Bien sur, lorsque j’ai appris la vérité, j’ai été choqué, parce qu’on ne s’attend vraiment pas à ça.

Enfin. Un coup de coeur que je vous conseille vivement !

Citations: « Le bonheur est précieux, fragile et suspect. » ; « Le simple fait de pouvoir l’appeler sa femme le rendait heureux » ; « La fillette avait la bouche entrouverte, mais son visage était vide de toute expression, à part cette morne résignation qu’on lit parfois sur le visage d’un adulte vaincu mais qu’on ne devrait jamais trouver sur celui d’un enfant de trois ans. »

Et d’autre dans le Carnet de citations !